À faire, à voir, à lire

Archive de la catégorie ‘Cirque’

Mardi 20 avril 2010 | Mise en ligne à 16h30 | Commenter Commentaires (7)

Jackson et le Cirque du Soleil

Valérie Lesage

Le Soleil

Vite en affaires, le Cirque du Soleil, il n’y a pas à dire… Moins d’un an après le décès de Michael Jackson, il nous annonce la création de deux spectacles consacrés au roi de la pop. Le Cirque vient de conclure une entente avec la Succession de Michael Jackson pour créer un spectacle de tournée en aréna qui ramènera  la star sur scène l’an prochain par la magie des nouvelles technologies et un autre en 2012 à Las Vegas, plus théâtral.

En conférence téléphonique, le pdg du Cirque, Daniel Lamarre, nous a raconté que Jackson était fan du Cirque du Soleil, dont il avait visité les installations à Montréal en 2004 en plus d’en voir presque tous les spectacles. Il y avait même eu flirt entre le Cirque et Jackson pour un projet commun. Mais c’est sa mort qui aura scellé leurs destins…

Ça vous tente Jackson et le Cirque du Soleil? Ou alors vous en avez marre de voir la mort exploitée avec tant d’ardeur? La parole est à vous!

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Jeudi 25 juin 2009 | Mise en ligne à 1h10 | Commenter Commentaires (3)

«Les chemins invisibles»: vous en pensez quoi?

_mg_8223.jpg

Kathleen Lavoie
Le Soleil

Je rentre tout juste de la première de l’événement Les chemins invisibles, la tête pleine d’images et de musique, mais aussi d’interrogations. Et c’est bien là, selon moi, la beauté de ce premier spectacle déambulatoire du Cirque du Soleil. Il ne s’arrête pas une fois les lumières éteintes!

Qu’on choisisse de joindre l’une des trois processions menant à l’îlot Fleurie ou d’attendre l’arrivée des cortèges sous les bretelles d’autoroute, chaque voyage constitue une aventure en soi. Chaque parcours apporte de nouveaux indices sur l’histoire des Embarrassants, ce peuple de déshérités vivant sous les autoroutes.

À destination, les interactions entre ces rejets de l’îlot Fleurie et les tribus des Brumes, des Brasiers et des Sables servent de prétextes à des numéros d’arts du cirque et de la rue (appuis sur canne, main à main, balançoire russe, jonglerie, diabolos, jeux de feu), tantôt spectaculaires, tantôt impressionnants de dextérité.

Contrairement aux spectacles sous chapiteau du Cirque du Soleil, les prouesses acrobatiques des quelque 75 artistes de la troupe demeurent toutefois à échelle humaine, ce qui a l’heur de créer un effet de proximité avec les spectateurs. Ces derniers sont d’ailleurs mis à contribution, étant non seulement invités à joindre les parades, mais aussi à se déplacer au gré des numéros.

Au bout d’une heure 30 de péripéties, il ne me restait personnellement qu’une envie: revoir le tout sous un autre angle! Je me voyais déjà changer de tribu et entrer à nouveau, triomphale, dans le jardin des désolations!

Qu’en est-il de vous? Étiez-vous là? Avez-vous aimé? Détesté?

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité