À faire, à voir, à lire

À faire, à voir, à lire - Auteur
  • Qui sont-ils?

    L'équipe des arts du Soleil vous informe de ce qui bouge sur la scène culturelle à Québec et au-delà.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 14 juillet 2012 | Mise en ligne à 7h00 | Commenter Un commentaire

    FEQ: Metric et hip-hop

    Deuxième samedi du Festival d’été, ça commence à sentir la fin. Êtes-vous pas mal décidé à en profiter? Permettez-moi quelques suggestions. Comme d’habitude, il y a l’évidence et le champ gauche. En toute subjectivité. Fait que mon évidence peut être votre champ gauche et vice versa. Vous me suivez?

    L’évidence: Metric
    Metric vient tout juste de sortir Synthetica. Metric a connu beaucoup de succès avec Fantaisies (2009) grâce à sa pop bien léchée, ses mélodies bien tournées et la voix tourmentée (mais pas trop) d’Emily Haines. Pour Synthetica, le quatuor de Toronto a décidé de reprendre exactement la même formule. C’est de la pop panoramique pour se trémousser, avec un soupçon d’attitude rebelle. Parfait pour le parc de la Francophonie. Il risque d’avoir beaucoup de monde.

    Le champ gauche: La soirée hip-hop francophone.
    La vraie alternative en ce samedi se trouve à L’Impérial pour la soirée de hip-hop francophone animée par Webster à compter de 21 h. Zoxea, membre fondateur des Sages Poètes de la Rue, viendra présenter son troisième album solo. Côté québécois, c’est l’abondance. : Anodajay, Maybe Watson, Souldia & Saye, Mauvais Acte et Autodidacts. Bref, pour entendre résonner notre langue comme jamais, vous savez exactement où vous diriger.
    Éric Moreault


    • Metric va attirer beaucoup de monde, mais pour moi ça sent le réchauffé. Une soirée avec Grimes au parc aurait été un meilleur choix, plus audacieux.

      @Nicolas Houle

      Nicolas, je t’ai trouvé un peu dur dans ton résumé du show de Beirut! On dirait qu’on n’a pas vu le même spectacle, mais faut dire que j’étais assez en avant et que la magie opérait. Sympa de voir Zach souvent mal à l’aise mais sincèrement touché par l’accueil (du moins c’est ce que j’ai perçu).

      Le rappel avec Zach seul au ukulele fut pour moi LE moment magique du festival.

      Note aux hipsters en manque d’attention : vous pouvez bien venir aux spectacles qui ont un “buzz” pour bien paraître, mais respectez un peu les gens qui sont vraiment venus pour le band en parlant un peu moins fort. Allez-y, continuez à vous texter toute la soirée, mais en silence svp.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2012
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité