À faire, à voir, à lire

Archive, juin 2011

Mercredi 15 juin 2011 | Mise en ligne à 15h38 | Commenter Un commentaire

Rire en Grand?

Olivier Parent

anthony-kavanagh-25266
Le Grand Rire de Québec a débuté il y a déjà une semaine, mais les prochains jours seront fort animés avec les grands galas de Mario Jean, Dominic et Martin, Anthony Kavanagh et Peter MacLeod.

S’y relaieront André-Philippe Gagnon, Jean-Thomas Jobin, les Denis Drolet, Mario Tessier des Grandes Gueules, Jean-Claude Gélinas, Réal Béland, Alex Perron, les Chick’n Swell, François Massicotte, Philippe Laprise et j’en passe.

La formule du grand gala formaté pour la télé vous intéresse-t-elle toujours autant? Y trouvez-vous une valeur ajoutée? Peut-être attendez-vous de l’attraper plus tard dans le confort de votre foyer?

En 12 ans, le Grand Rire est devenu un joueur important dans l’industrie de l’humour à travers le monde, particulièrement de l’autre côté de la flaque. Il est présent en France, en Suisse, au Maroc, et bientôt en Belgique. Il est d’ailleurs l’instigateur de la toute nouvelle Fédération internationale des festivals d’humour du monde (lien : http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/sur-scene/201106/07/01-4407017-le-grand-rire-cree-la-federation-internationale-de-festivals-dhumour-du-monde.php).

Sa marque de commerce Humour du monde s’étend petit à petit, et son pouvoir d’attirer les John Malkovich et autres Roberto Benigni l’a bien prouvé dans les dernières années. Pas de star internationale pour la présente édition, mais on nous réserverait toute une brochette pour l’an prochain.

À chacun son rire, dit le slogan du Grand Rire. Le vôtre sera-t-il au rendez-vous cette année? Est-ce que ça vous branche?

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 7 juin 2011 | Mise en ligne à 13h49 | Commenter Commentaires (2)

Potins d’entractes…

Josianne Desloges
Le Soleil

Ça jase avant, après et pendant les entractes du Carrefour international de théâtre de Québec.
Sans censure, en plus!

Un groupe de spectatrices, après avoir déclaré leur amour inconditionnel des productions de Robert Lepage, disaient avoir été perplexes devant Striptease, de la Parisienne Céline Milliat. Une dame âgée avouait à son amie s’être ennuyée ferme pendant Mille anonymes de Daniel Danis, alors que trois jeunes hommes disaient avoir été très impressionnés par la prestation de Sébastien Ricard dans La nuit juste avant les forêts («Pis il est tellement beau en plus!», d’ajouter leur amie). Un autre homme se questionnait hier sur la pertinence de la nudité. («Est-ce qu’il faut absolument se mettre tout nu pour faire du théâtre?», demandait-il à sa conjointe après Gardenia…)

D’autres impressions aussi, sur le spectacle déambulatoire. Positives et enthousiastes, en général, mais inévitablement assorties de commentaires météorologiques… Des critiques partielles et morcelées, mais qui donnent envie de prendre le pouls du public.

Et vous? L’heure du bilan approche, et je lance l’invitation à tous ceux qui ont fréquenté le Carrefour international de théâtre cette année. Quels sont vos coups de coeur, vos coups de gueule, vos déceptions, vos surprises?

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2011
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité